Apollo 16

 

    Accueil     La genèse du programme
    Saturn 5     Le déroulement des missions
    Les missions     La fin du programme
    Les liens     Annexe
    Me contacter     Mon livre d'or

 


 

Apollo 16 était la 2e mission de la série dite " géologique". Le principal but de la mission était d'inspecter minutieusement le secteur des Monts Descartes. Les chercheurs espéraient ainsi trouver des traces de volcanisme, anciennes ou récentes, sur la Lune.
L'équipage était composé de John Young, le commandant, de Charles Duke, le pilote du LEM et de Thomas Mattingly, le pilote du CSM. Young, astronaute expérimenté, avait déjà pris part aux missions Gemini 3 et 10, ainsi qu'à Apollo 10. Mattingly était, à l'origine, pilote du CSM sous Apollo 13 mais fut écarté pour cause de rougeole. Duke, était Capcom durant l'alunissage d'Apollo 11. Pour cette mission, le CSM fut baptisé " Casper " et le LEM " Orion ".

A gauche, l'équipage d'Apollo 16. De gauche à droite : T.Mattingly, J.Young et C.Duke. Sur la photo de droite, les astronautes s'entraînent aux activités lunaires.

 

Saturn 5 décolla du complexe 39A de Cap Kennedy le 16 avril 1972 à 12h54. Les séparations des deux premiers étages s'effectuèrent correctement. Puis à 15h28, le moteur du S-4B propulsa le vaisseau vers la Lune, lors de l'injection translunaire. L'arrimage entre le CSM et le LEM s'effectua, bien qu'un certain nombre d'anomalies eut été remarqué. Le 3e étage s'écrasa sur la Lune le 19 avril à 16h02. L'impact fut détecté par les capteurs sismiques d'Apollo 12, 14 et 15. Après 3 jours de voyage, le moteur du module de service fut allumé pour placer l'ensemble en orbite lunaire.

Le décollage d'Apollo 16 et une photo de la Terre prise par l'équipage .

 

Une fois en orbite lunaire, Young et Duke pénétrèrent dans le LEM et procédèrent à toutes les vérifications. Le module lunaire se sépara du CSM. Puis, au moment d'allumer le moteur du SM afin de bien positionner le vaisseau, Mattingly remarqua une erreur dans le système du moteur. Le centre de contrôle, lui aussi, constata un problème et ordonna aux vaisseaux de voyager à proximité l'un de l'autre le temps que les ingénieurs de la NASA résolvent le problème. Au bout de 6 heures, Houston autorisa le LEM pour procéder à la descente vers la Lune. Parallèlement, Mattingly éjecta la cloison protectrice du SIM et les observations commencèrent.

Toutefois, le module faisait route vers un mauvais site d'alunissage. Et il était difficile aux astronautes de corriger sa trajectoire. Finalement, le LEM alunit le 20 avril à 21h23 près des Monts Descartes à environ 276 m du point prévu. Durant leur séjour sur l'astre, les astronautes durent boire une quantité importante de jus d'orange. Les médecins avaient constaté, sur les vols précédents des anomalies cardiaques chez l'équipage ; et avaient déduit à un manque de potassium. C'est pourquoi Duke, Young et Mattingly s'abreuvèrent abondamment de jus d'orange. Si bien que Duke s'écria que : "ça n'arrêtait pas de le faire péter ! ".

Le LEM.

 

Après un repos de 8 heures, la première sortie extravéhiculaire commença le 21 avril à 11h59. Young sortit, suivit de Duke ; et ils constatèrent à ce moment là qu'une catastrophe avait failli se produire. En effet, ils avaient aluni à environ 30 m d'une pente abrupte. La retransmission des images des activités lunaires fut toutefois retardée, l'antenne orientable du LEM était hors service. Leurs premières tâches furent donc le montage du LRV dont ils utilisèrent l'antenne pour la retransmission. Ils déployèrent également de l'ALSEP. Une fois ceci exécuté, les recherches de roches volcaniques débutèrent mais sans grand succès. Ils trouvèrent tout de même une roche de plus de 6 kg, la plus grosse jamais rapportée, qui fut baptisée : " Big Muley " . Lors cette première excursion de 7 heures et 11 minutes, les astronautes parcoururent 4,2 km et ramassèrent 20 kg de roche lunaire.

Des photos du LEM et du LRV.

 

La deuxième sortie extravéhiculaire était principalement consacrée à l'exploration géologique du massif " Cinco Craters ". Elle débuta le 22 avril à 11h33 et dura 7 heures et 23 minutes. Durant ces activités, les astronautes parcoururent 11,1 km.

Les instruments de mesure et l'ALSEP sont déployés. A droite, un capteur sismique.

 

La troisième et dernière sortie eut lieu à proximité de " North Way Crater ". Ils y trouvèrent un immense rocher qu'ils baptisèrent : " House Rock " ; ce rocher avait en effet la taille d'une maison. A la demande de Houston, ils prélevèrent des échantillons auprès de ce colosse. Ces activités durèrent 5 heures et 40 minutes et les astronautes parcoururent 11,4 km.

Ces photos témoignent de la grandeur du " House Rock ".

 

Pendant leurs expériences sur la Lune, les astronautes utilisèrent pour la première fois une camera ultraviolet. Il pratiquèrent également une démonstration d'électrophorèse. Cette expérience consiste à séparer les molécules chargées comme les protéines ou les acides aminés. Ils restèrent 20 heures et 15 minutes à l'extérieur du LEM, pour un total de 71 heures et 2 minutes passées sur la Lune. Grâce au LRV ils parcoururent 26,7 km et ramenèrent 96,6 kg d'échantillons lunaires.

Les excursions lunaires se poursuivent pendant que le CSM continue ses révolutions tout en prenant des photos de la surface lunaire.

 

Le LEM redécolla le 24 avril et rejoignit le CSM qui, pendant le séjour lunaire, avait effectué 64 orbites en 126 heures. Une fois que l'étage orbital fut largué, le moteur du SM fut rallumé pour le retour vers la Terre.

Pendant le voyage, Mattingly effectua une sortie extravéhiculaire d'environ 1 heure afin de récupérer les cassettes de données du SIM. Finalement, le module de commande amerrit le 27 avril à 14h45 après 265 heures et 51 minutes de mission. L'équipage fut récupéré par l'USS Ticondora.

L'amerrissage d'Apollo 16.

 

Retour en haut de la page